Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

Visiteur

Recherche

Archives

13 juin 2008 5 13 /06 /juin /2008 22:10

 





















Noms communs : Asprêle, herbe à récurer, queue de chat (de cheval, de rat ou de renard),prêle commune 
Nom botanique :Equisetum arvense, famille des équicétacées
Noms anglais :Horsetail, cattail, joint brass, bottle brush, shavegrass, horse pipe.

Parties utilisées : Les parties aériennes recueillies au printemps.
Habitat et origine : La prêle des champs est une plante dont l'origine remonte à l'ère primaire. Elle pousse abondamment en Europe, en Afrique du Nord, en Amérique et au nord de l'Asie. Elle prolifère dans des milieux très divers, exception faite des habitats très humides. Elle affectionne particulièrement le bord des routes.


La prêle des champs est une plante fossile dont les origines remontent à la préhistoire. Comme les fougères et les mousses, elle ne fleurit pas et ne produit pas de graines. Elle se reproduit à l'aide de spores que portent les tiges brunes fertiles qui sortent tôt au printemps. Ce sont aux tiges vertes, qui apparaissent par la suite, qu'on attribue des vertus médicinales.

Comme en témoigne une de ses appellations communes - herbe à récurer - la prêle des champs a souvent été utilisée pour récurer et pour polir les métaux et le bois. On attribue généralement cet usage à sa teneur en silice et en saponines. Dans certaines contrées, on avait également l'habitude d'en attacher quelques tiges à la queue des chevaux qui pouvaient ainsi mieux chasser les mouches qui les importunaient, d'où l'un de ses noms communs tant en français qu'en anglais (queue de cheval - horsetail).

Au XVIIe siècle, en Europe, on l'employait aussi pour soigner les blessures et les inflammations cutanées, ainsi que pour traiter les calculs rénaux. Son emploi pour traiter les troubles de l'appareil urinaire est également signalé en médecine ayurvédique (médecine traditionnelle de l'Inde) et chez plusieurs tribus amérindiennes. La plupart de ces usages ont persisté jusqu'à aujourd'hui.

La prêle des champs renferme des substances comme de la silice et de l'équisétonine qui ont des propriétés antifongiques contre certaines maladies à champignons des plantes, notamment contre le blanc, la rouille, la tavelure et la septoriose de la tomate. Aussi, la prêle a un effet répulsif sur certains insectes nuisibles et autres ravageurs des plantes comme les vers-gris, les limaces, les tétranyques et les pucerons.
 

Cette plante semble bien intéressante
mais, je la trouve bien envahissante dans mon jardin.

Je ne sais comment m'en débarrasser de façon écologique
si ce n'est en arrachant les rhizomes
UN TRAVAIL IMPOSSIBLE
elle repousse encore plus l'année suivante.

Si vous connaissez un moyen pour l'éradiquer de mon jardin
je suis preneuse.

En attendant, elle me sert dans les bouquets....................
bien mince consolation.





 



















Je vous souhaite un week-end avec du soleil .

Partager cet article

Repost 0
Published by françoise - dans Mon jardin
commenter cet article

commentaires

LANDRU Didier 07/02/2009 13:03

Bonjour , ai moi aussi le même type de soucis ,rien ,ni l'arrachage ,ni l'écobuage ,ni les désherbants n'y ferons qqe chose . Une maigre solution tout de même , abaisser l'acidité du sol avec de la chaux éteinte toutes les années , a raison de 2 kg /100 m2  au moins pendant 2 années pour l'affaiblir ,et malgré tout arracher les nouvelles pousses . Voilà tout ce que j'en sais pour l'instant . Voilà ,éspère avoir répondu à vôtre attente . Bon courage . Salutations . Papi 84

mary 17/06/2008 07:23

très intéressant merci pour ton petit mot !!

dany 16/06/2008 12:34

Cette plante avec laquelle tu composes de jolis bouquets t'envahit mais je n'ai aucune idée quant à son élimination ?En revanche, je l'ai avalée sous forme de gélules, associée à l'harpagophytum pour soulager l'arthrose ...Je te souhaite une belle journée Françoise et t'envoie de gros bisous

marylène 16/06/2008 10:49

 Je ne epux t'aider enconseils de jardinnage, déplorant moi-aussi les mêmes inconvénients...ah, les vertus de l'huile de coude !..Ai fait un agréable voyage, au pays de ton blog..Au Plaisir

tinou 16/06/2008 09:31

la prèle est en effet une plante très interessante. On peut la prendre sous forme de poudre une fois séchée et c'est un excellent reminèralisant avec elle fini les ongles cassants. On peut aussi en faire une décoction pour les plantes du jardin ça les renforce et éloigne les parasites! maintenant comment s'en débarasser je n'en sais rien car c'est une plante très rustique et elle n'a peur de rien!Merci pour votre visite sur mon blog moi aussi j'ai trouvé le votre très sympa et je reviendrai.A bientôt Tinou

christiane 15/06/2008 23:02

il ya quelquesannées j,ai  lu,qu' il fallait couvrir la prele  quand,elle commence àpousser,avec du plastique noir,pour l'etouffer'et que c'ètait efficasse .voila ce que je peux  voux dire amities  christiane

celadon 15/06/2008 21:01

Merci de ton petit mot: la commune du safranier se trouve à antibes et les fleurs sont des bougainvilliers, ainsi qu'une très belle fleur d'artichaut! Bonne soirée!

ervalena 15/06/2008 20:45

La prêle? On la voit beaucoup dans les fossés et ruiseaux, c'est une plante de terre acide... Je me demande si c'est parce-que tu habites dans un coin humide? C'est vrai qu'elle a des tas de propriétés médicinales, mais je ne savais pas qu'elle était si envhissante...Je me souviens d'avoir fait uen promenade botanique avec mon médecin homéopathe il y a plus de 20 ans. C'est là que j'ai découvert cette plante... Je ne sais pas si en modifiant le ph du sol ce serait possible?Dommage qu'on se soit encore croisées de peu, la prochaine fois que tu viens à Bussy préviens moi! Je serais ravie de te voir! Cet aprem, nous avons eu le temps de faire une petite aquarelle du côté de Montry... Un autre article en perspective! et pour la batterie, j'espère qu'elle ne t'a pas joué un vilain tour! Merci por ta visite!

LE BOUDOIR MA 15/06/2008 18:23

je ne connais pas, mais en guise de feuillage dans ton bouquet c'est joli!!!bonne soiréeBisouscorinne

Suzanne 15/06/2008 09:12

Je ne te serais d' aucun secours pour la prèle.Je te souhaite un bon dimanche Françoise.

charlotte 15/06/2008 08:23

Je n'ai pas de truc magique souvent la nature a le dessus je vais demander à Mr Chiffon mais sans garantie de réponse car ici il n'y en a pas. Merci pour ton coucou, je vais!! c'est déjà çaBisousCharlotte

Babette 15/06/2008 04:13

En effet , la prêle est une catastrophe comme envahisseuse . Je pense qu'à la coopérative agricole la plus proche des chez toi , tu trouveras un conseil avisé . En dehors du Roundup , il y a aussi le Rival qui est un défoliant assez efficace . Merci de tes visites . Bises . Babette

celadon 14/06/2008 18:14

En parcourant tes jolies créations, je vois que tu as aussi de très beaux tissus!!

Anne 14/06/2008 14:02

ça a l'air très envahissant en effet ! même si cela peut faire joli dans un bouquet, je pense que tu t'en passerais bien ! je n'ai pas de conseils avisés à ce sujet, désolée ! 

celadon 14/06/2008 10:21

Merci de ton gentil passage sur mon blog! Les tissus, je les trouve dans les magasins de Patch ( Au point compté  à Antibes, La Cotonnière à Nice, ou La récré à Maganosc) Tu dois en avoir près de chez toi, sinon tu as les boutiques sur Internet ( google: tissus patch) voilà, bon we à toi!! 

arrosoir2rosalie 13/06/2008 23:02

Mon prince, travaillant dans la culture me dit qu'elle résiste au glyphosate ( roundup) qui est un désherbant total, donc de façon écologique, il ne voit pas ce que tu peux faire. Une seule proposition: alterner les "cultures": ex: si c'est dans un massif; il faut choisir une plante plus vive, plus étouffante que la prêle....mais très difficile à éradiquer car se resème énormément!!! Pourquoi pas ne pas essayer l'éco-buage???Bon courage

Martine Rose 13/06/2008 22:52

C'est vrai qu'elle a l'air bien envahissante :))

Articles Récents